F. Bruttin

16, ch. des Trois-Nants

CH-1288 Aire-la-Ville

Switzerland

+41 78 765 15 11

L'envers du décor

Idée : Revisiter le sens du mot français « vert » grâce à traits d’esprits et autres jeux de mot.

Volonté : En physique, la couleur verte peut-être définie comme un rayonnement dont les longueurs d’onde varient environ de 520 à 570 nm (avec un pic autour des 535 nm). Pour nos yeux, cette couleur est captée par des cônes de notre rétine, les chlorolabes en vue de former un ensemble d’informations qui seront transmises à notre cerveau afin d’être intégrées. Malgré ce constat biophysique, il reste très difficile pour tout un chacun d’appréhender une couleur autrement que par un premier contact visuel puis par des comparaisons. Ainsi, pour la couleur verte, on pensera à ce qui unit l’herbe, les feuilles des plantes,  la sève, etc.  En se basant sur de tels critères, une telle définition ne peut être que subjective. Ce constat est renforcé par les daltoniens qui confondent le rouge et le vert.

Il nous semblait intéressant de parasiter le processus cognitif qui apparente le mot « vert » dans l’art à une couleur. Grâce à une réflexion autour de ce terme, nous avons mis l’accent  sur différents traits d’esprit et autres jeux de mots que nous permettent les richesses de la langue française afin de revisiter un concept qui peut sembler au premier abord fort simple. Encore une fois,  notre démarche vise à accentue la position du spectateur dans le processus d'interprétation de l'art, et pousse les limites introspectives de l'art abstrait.

Réalisation : Ce projet regroupe des photographies, peintures et divers objets.

Vert

Vert pour personne atteinte de daltonisme


Vert: signifié

Verre


Vers

Ver(s)


Vers

Commune de Vers


Ver-it: "Alors c'est ça la vérité?"

Ver-dur


Ver-ron